Workshops

VOCES DE MEMORIA / Sur les chemins de Santiago de Compostela

Plongée inédite dans la culture musicale de Galice

🟦  Animation : IALMA

🟦  Biographie de IALMA

Cela fait plus de 20 ans que les 4 ravissantes « cantareiras » de IALMA chantent et jouent leur région d’origine – la Galice – à travers le monde entier.

Depuis leurs tout débuts, et ‘Palabras Darei’, leur 1er album, que de chemins parcourus.

Des chemins encore vierges, aux détours desquels se trouve la rencontre, souvent inattendue mais au combien riche en découvertes ; des chemins de traverse qui sentent bon l’aventure et la liberté ; des chemins escarpés qui ont parfois semé le doute sur la voie à suivre ; des chemins détournés, sources d’expériences nouvelles ; des chemins qui ont ainsi croisé les routes de nombreux artistes aux univers bien différents avec lesquels elles n’ont pas hésité à faire… un petit bout de chemin, tels Dulce Pontes, Carlos Nuñez, Kepa Junkera, Mercedes Peon, Eliseo Parra, mais aussi Arno, Zefiro Torna, Philippe Catherine, Renaud, Lucilla Galeazzi, Leila Amezian, Manou Gallo, Carlo Rizzo, Quentin Dujardin, Dick Van der Harst, Urban Trad, Fabrizio Cassol, N’Faly Kouyaté, Perry Rose, …

Bien que résidant à Bruxelles, Veronica, Natalia, Marisol et Eva sont en connexion permanente avec la Galice. La culture musicale et les traditions galiciennes sont en effet leurs intarissables sources d’inspiration qui leur ont permis de construire, petit à petit, un vaste répertoire de chants empruntés à leurs racines mais adaptés à leur quotidien : celui de femmes d’aujourd’hui, en prise avec plusieurs cultures, plusieurs langues, plusieurs esthétiques musicales.

IALMA est le témoin de cette évolution musicale et artistique qui a commencé dans la tradition orale galicienne et s’est ensuite aventurée vers des mixages surprenants, avec de nouvelles générations de rythmes et de tendances.

Voilà la meilleure façon de définir l’évolution du projet artistique de IALMA et son importante contribution à perpétuer, rénover et faire évoluer ce genre musical particulier.

Programme

Le programme ci-dessous se décline sur un week-end. Nous pouvons l’adapter sur une demi-journée ou une journée entière.

Tout au long de ce week-end, les ‘cantareiras’ de IALMA proposeront aux participants une plongée inédite dans la culture musicale de Galice, cette région du nord-ouest de l’Espagne, bien connue pour son chemin qui, depuis des siècles, mène les pèlerins du monde entier vers Santiago de Compostelle.

Au programme : un peu d’histoire, beaucoup de petites histoires et, surtout, des chants (traditionnellement à l’unison, auxquels nous ajouterons parfois des 2ème et 3ème voix, pour notre plaisir), mais aussi des percussions et des danses…

Marisol et Eva vous raconteront leurs expériences de collectage, auprès des vieilles dames, dans les petits villages de Galice, de ces chants traditionnels, perpétués, de génération en génération, par transmission orale. Des chants porteurs de l’histoire et de l’identité de ce peuple de culture celte. Des chants populaires, parfois durs, souvent joyeux, qui content et racontent la vie quotidienne de ces femmes et de ces hommes, paysans, pêcheurs, ouvriers… mais aussi leur lutte pour la préservation de leur langue et la reconnaissance de leur identité propre, bafouée au cours du 20ème siècle par la dictature franquiste.

En Galice, le chant s’accompagne toujours d’instruments de percussions, tels les ‘conchas’ (coquilles Saint-Jacques, symbole du bien connu camiño), les ‘pandereitas’ (tambourins) ou la ‘lata’ (boîte à épices).

En Galice, le chant est le plus souvent lié à la danse : muiñeiras, jotas et rumbas, notamment.

En Galice, ces moments de joie engendrent des cris significatifs et particuliers : les ‘aturuxos’.

En Galice, ces moments de rencontre et de partage se terminent toujours par le traditionnel rituel druidique de la ‘queimada’.

C’est tout cela que nous souhaitons partager avec vous durant ce week-end.

Nous demandons aux participants d’apporter une paire de coquilles Saint-Jacques et une tenue relax qui permet de bouger.

Programme tout à fait accessible aux débutants et adaptable pour un jeune public (dès 3 ans et jusqu’à 18 ans)

TXALAPARTA

Découverte de cet étrange instrument de percussion, typique du Pays-Basque

🟦  Animation : Iñaki PLAZA

🟦  Biographie de Iñaki PLAZA

Ce musicien espagnol, ambassadeur de la tradition basque, multiplie rencontres et aventures. Maître de la trikitixa (accordéon diatonique basque), joueur de txalaparta et pandero (percussions traditionnelles basques) et autres percussions (bodhran, cajón, darbuka), il démarre sa carrière auprès d’Izalde et Sorbeltz, puis accompagne tour à tour Kepa Junkera, Ibon Koteron, Etxak, etc.
Son premier disque solo, Ekhi, est publié chez Warner Spain en 2014. En 2019, auprès des quatre chanteuses de Ialma, il est l’un des instrumentistes du Gaizca Project, fusion de musiques traditionnelles et populaires de Galice, de Catalogne et du Pays Basque, dont il est le digne représentant.
Il transmet sa passion à travers les nombreux cours, concerts didactiques et master classes qu’il dispense dans les universités et écoles de musiques basques, mais aussi américaines et allemandes.

Programme

Sauvée de l’oubli dans les années 1960, cette percussion traditionnelle basque, proche du xylophone ou du balafon, se joue par paire avec la technique du pilon : côte à côte ou face à face, un bâton dans chaque main, les txalapartaris frappent à la verticale, sur des madriers de bois, un rythme de base nommé ttakun, similaire au galop du cheval ou aux battements de cœur.
Sur cet instrument d’improvisation, l’interaction se fait entre les deux joueurs à travers des rôles différents et interchangeables.
Ce workshop ou cette masterclass, ouvert à tous, vous propose de découvrir le jeu en duo et l’improvisation rythmique, qui font la particularité de cet instrument étonnant !

Objectifs
Jouer de la txalaparta

Utiliser les modèles de base pour le rythme partagé et la polyrythmie

Former des rythmes et mélodies basques

Jouer et improviser un rythme en duo

Connaître les techniques de bases pour construire une txalaparta

 

Contenu
Exploration des traditions basques

Découverte des caractéristiques de la txalaparta

Echauffement Pratique musicale en duo

Connaissance des exigences à prendre en compte lors de la construction d’une txalaparta

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle!

Et soyez le premier informé de nos activités

SceneOff. © 2019 Bruxelles, Belgium