ALMADAV PROJECT

Biographie

🟦 Alexandre CAVALIERE

Alexandre CAVALIERE a vu le jour en 1985 près de Mons en Belgique. Issu d’une famille de musiciens, il grandit entouré d’instruments en guise de jouets. Très tôt le petit Alexandre fait son apprentissage du rythme en tenant la caisse claire de l’orchestre de son père. A 8 ans il pratique déjà régulièrement le piano, la batterie et bien sûr le violon. C’est dans l’apprentissage de ce dernier instrument qu’Alexandre exprimera le mieux son sens du rythme, ses qualités d’improvisation et sa grande sensibilité musicale. Bercé par les mélodies de Django Reinhardt et Stéphane Grappelli, le swing s’impose à Alexandre comme une évidence musicale.

En mars 1998, le destin donne un coup de pouce à Alexandre en plaçant Didier Lockwood et Babik Reinhardt sur sa route. 

« Ces deux grands musiciens sont alors à Bruxelles pour les Django d’Or. Alexandre quant à lui, est en train de répéter pour une soirée à l’Hôtel Royal Windsor avec son père, qui dirige le groupe Jazzy Strings . Quelques notes suffisent à Didier Lockwood, Babik Reinhardt et Frank Hagège pour déceler le talent qui se cache sous les mains de ce violoniste. Quelle ne fut pas leur surprise, en poussant la porte du club, de découvrir qu’un enfant de 12 ans tenait le violon !  » Etonnés devant tant de virtuosité et de précocité, ils décident d’inviter Alexandre aux Django d’Or à Bruxelles puis à Paris où le succès est immédiat …éclatant ! C’est le début d’une belle aventure d’où est né un premier disque :  « L’ALBUM »  (Hébra records).

Ce jeune virtuose du violon a vite tenu ses promesses de succès. Tout en poursuivant brillamment sa scolarité, Alexandre enchaîne plateaux de télés, radios et les concerts avec des participations très remarquées notamment aux Festivals d’Antibes – Juan les Pins, de Marciac, de Samois-sur- Seine, de Liège, de Liberchies, de Gaume, de Maubeuge, au Jazz Marathon de Bruxelles, ou encore aux Django d’Or belges, français ou aux Eurojazz Awards,… De plus, il a conquis son public sur scène en se produisant au Théatre Princesse Grâce de Monaco, en 1ère partie de Michel Jonasz à l’Olympia, comme invité de l’Orchestre National sur la Grand Place à Bruxelles, lors du festival « Jazz Espoo  » (Finlande),… et dernièrement, grâce à Dorado Schmitt, il fit sa première à New York, pour le festival Django Reinhardt au BIRDLAND.

Il a aussi rencontré de nombreux musiciens tel que Bireli Lagrene, Dominique Dipiazza, Stochelo Rosenberg, Michel Jonasz, Roby Lakatos, Toots Thielemans, Richard Galliano, Eddy Louis, Dennis Chambers, Richard Bona, Dorado Schmitt … ainsi que Benoît Sourisse, André Charlier et Jean Wellers (les musiciens de Didier Lockwood) avec qui il a enregistré son deuxième album « NOMADES », qui l’amène à se faire entendre dans un contexte plus moderne, sans se départir de son swing naturel.

Mais ces dernières années, il s’est investi avec bonheur dans des groupes plus modernes dans lequel son talent connaît de nouveaux développements.
A signaler aussi, une apparition remarquée sur une plage du dernier album de Guy Cabay (2005), des collaborations avec Philip Catherine, des groupes fusion comme Alka Celtes Air, Darwin Case ainsi que Musicazur, Fabrizio Cassol, Michel Herr et son tentette etc…

🟦 Emmanuel BONETTI

Emmanuel BONETTI a commencé la guitare à l’âge de 15 ans de manière autodidacte, s’intéressant au rock au sens large (qu’il mit en pratique dans des groupes locaux) avec des excursions diverses allant jusqu’au classique.

Après une tentative à l’université en philosophie, période durant laquelle il découvrit d’autres styles : jazz, traditionnel indien, contemporain…, il décide de se consacrer pleinement à la musique.

Il entreprit donc des études au jazz studio d’Anvers qu’il quitta après la troisième année pour poursuivre au conservatoire francophone de jazz de Bruxelles pendant deux ans avec Paolo Radoni et terminer à l’équivalent néerlandophone avec Fabien Degryse.

Il accompagne entre autres la chanteuse Fanny Beriaux.

🟦 David DE VRIEZE

Né en 1978, David DE VRIEZE commence ses études musicales à l’âge de neuf ans et décide d’entrer au Conservatoire Royal de Bruxelles à l’âge de 19 ans, en section classique où il étudiera le trombone pendant deux ans aux côtés de José Schyns. Il se dirigera plus tard vers le département jazz du Conservatoire, où il poursuit ses études aux côtés de Phil Abraham (soliste jazz international, Orchestre National de Jazz de Paris) et obtient son 1er prix de trombone jazz.

Parallèlement à ses études, il participe à plusieurs projets de télévision et de radio ainsi qu’à divers festivals en Belgique et à l’étranger(France, Hollande, Angleterre, Espagne, Allemagne, Luxembourg, Italie, Portugal…). Dans le souci d’enrichir son répertoire au maximum, il participe à des projets de musique du monde (Kazadi Manza, musique sénégalaise) ainsi qu’à un enregistrement pour la radio«Première»avecBaba et BaoSissoko, Philip Catherine et Alexandre Cavaliere.

Il est également trombone lead du Jazz Station Big Band avec lequel il enregistre son premier album, en mars 2011, qui a reçu les meilleures critiques du batteur jazz Antonio Sanchez.

David DE VRIEZE s’intéresse également à la musique manouche. Dernièrement, il a participé à l’enregistrement de l’album de Samson Schmitt, en tant que soliste, aux côtés d’Alexandre Cavaliere.

🟦 Janos BRUNEEL

Avant même de connaître l’alphabet Janos BRUNEEL (°1983) apprend jouer au piano, mais c’est qu’à l’âge de 16 ans qu’il rencontre son instrument : La basse. En 2008 il finit ses études de Master en jazz aux Conservatoires Royaux de Bruxelles et La Haie (cum laude) avec Hein van de Geyn, Frans van der Hoeven et Christophe Wallemme. Àpres avoir obtenu son diplôme cum laude, il a ensiegné la contrebasse au Conservatoire Royal  de La Haie pendant 10 ans. Il est actuellement professeur de basse au Conservatoire Royal de Gand.

Il a obtenu plusieurs prix nationaux et internationaux :

– Premier lauréat du “Concours National de la Musique et de l’Art de Parole de la banque Dexia” (B) en 2001 avec “Vice Versa”

– Premier Prix “Octave de la musique” (B) en 2004 avec “Casimir Liberski Trio”

– Premier Prix “Dutch Jazz Competition” (NL) en 2004 avec “As Guests”

– Premier Prix “Pim Jacobs Muziekprijs” (NL) en 2004 met “As Guests”

– Premier Prix “XL Jazz” (B) en 2006 avec “Casimir Liberski Trio”

– “Top Talent Scholarship” en 2006

– Premier Prix “Jazzcat Rally” en 2007 avec DelVita Group

– Premier Prix “Concours Playfestival Motives For Jazz” (B) en 2007 avec “Hamster Axis Of The One-Click Panther”

– Premier Prix “Concours de Jazz de Dinant” en 2008 avec “Hamster Axis Of The One-Click Panther”

– “Sabam Jeunesse Musical Jazz Award” (B) en 2010

– co-compositeur “Best Australian Jazz Song Of The Year” a en 2012 avec “Spir”

Janos a fait des concerts aux Pays-Bas, en Belgique, au Luxembourg, en Finlande, en Norvège, au Canada, en Italie, en Australie, au Chili, en France, en Suisse, en Islande, en Allemagne, en Turquie, à Dubai, en La République Tchèque et la Slovaquie et sur des scènes et festivals tels que North Sea Jazz Festival, Jazz à Liège, Brussels Jazz Marathon, Gaume Jazz Festival, Dubai Jazz Festival, The Hague Jazz Festival, Concertgebouw Amsterdam, deSingel, Bimhuis, De Doelen, Biennale Des Jeunes Créateurs d’Europe et de la Méditerranée, Catania Jazz Festival, Le festival de la jeunesse de La Monnaie, TivoliVredenburg, Flageystival, Klarafestival, Eu’ Ritmix Festival, The Nordic House, Greenhouse, Rainbow Studio, Turku Jazz Festival, Brosella, AMUZ, Elbphilharmonie, Saint Pancras Old Church, …

Dans son projet le plus récent “The Polyphonauts” inspiré par la musique du polyphoniste franco-flamande Guillaume Dufay, il joue avec son père Carlos Bruneel (flûte) et Bart Van Caenegem (pianoforte).

Il a eu l’honneur de jouer avec e.a. Eric Vloeimans, Stephane Belmondo, Angelo Verploegen, Anton Goudsmit, Luke Howard, Jonas Knutsson, Jack van Poll, Dré Pallemaerts, Hans van Oosterhout, Stéphane Galland, Bart Defoort, Dena DeRose, Soo Cho, Eef van Breen, Toots Thielemans, Michal Vanoucek, Dee Daniels, Alexandre Cavaliere, Georgie Fame, Casimir Liberski, Bert Joris, Archie Shepp, Kurt Rosenwinkel, Luke Howard, Mauro Pawlowski, Josse De Pauw, Gregory Frateur, Wim Willaert, Raf Walschaerts, Raymond Van Campenhout, Raymond van het Groenewoud, Wannes Capelle, Pascal Deweze, Rinus Van de Velde, Johannes Genard, …

🟦 Wim EGGERMONT

Né en 1982, Wim EGGERMONT étudie la batterie à l’âge de 13ans. En2001, il commence le Lemmens instituut, avec comme professeur Dré Pallemaerts. Il reçoit également durant cette période des cours de Stéphane Galland, Hans van Oosterhout, Phillipe Aerts, PeterHertmans, …, et suit des master classes de Billy Hart, Bill Carrother, Peter Erskine, Bruno Castelluci, NelsonVeras, …

Depuis, il joue dans plusieurs groupes dont : Wayne Shorter Tribute, ep3, Koen Geudens trio, Sonic Orchestra, Steven Delannoye quintet, …Il donne également cours à l’académie d’Asse, de Lennik et de Schaerbeek.

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle!

Et soyez le premier informé de nos activités

SceneOff. © 2019 Bruxelles, Belgium