A FILETTA

🟩 Version courte

Le parcours d’A FILETTA est remarquable. FondĂ© en 1978 en Corse, cet ensemble vocal constituĂ© de 6 chanteurs, a su, aprĂšs avoir contribuĂ© Ă  la sauvegarde du patrimoine oral de l’üle, produire l’une des musiques polyphoniques les plus audacieuses du moment. D’une inventivitĂ© inouĂŻe, leurs compositions, entre Orient et Occident, entre mĂ©moire et utopie, restituent Ă  la Corse son statut de carrefour en MĂ©diterranĂ©e.

Un parcours jalonné de rencontres artistiques importantes :

  • au cinĂ©ma: interprĂ©tation de plus de dix B.O. de Bruno Coulais, notamment « Himalaya, l’enfance d’un chef », ou encore « Comme un aimant »

  • dans la danse : composition pour trois chorĂ©graphies de Sidi Larbi Cherkaoui, dont « Puz/zle », crĂ©Ă© au Festival d’Avignon en 2012

  • au thĂ©Ăątre: « MĂ©dĂ©e » de Jean-Yves Lazennec, etc

  • crĂ©ations et scĂšne partagĂ©e avec Paolo Fresu et Daniele di Bonaventura (Italie), les Tambours du Kodo (Japon), Danyel Waro (La RĂ©union), Conductus (Italie), le Bulgarka Quartet (Bulgarie), Les Voix de GĂ©orgie (GĂ©orgie), Fadia Tomb El-Hage (Liban), Gabriel Yacoub (France), Les ballets de Monte-Carlo, etc.

🟩 Version longue

Depuis 1978,

– des dizaines de rĂ©pertoires crĂ©Ă©s,

– une quinzaine d’albums,

– 40 Ă  50 000 spectateurs par an

L’ensemble vocal A FILETTA, fondĂ© en 1978, est l’un des groupes phares du chant corse. Aujourd’hui, ces chanteurs,qui se refusent Ă  ĂȘtre les gardiens d’un quelconque temple, cultivent par le truchement de leurs compositions, l’idĂ©e d’une tradition prolongĂ©e, renouvelĂ©e et ouverte qui serait bien ancrĂ©e dans la mĂ©moire mais dont les dĂ©veloppements seraient sans complexe. Exercice difficile, sans doute, mais exercice indispensable Ă  la permanence d’un rĂȘve : celui d’entretenir leur enthousiasme tout en n’altĂ©rant pas leur sincĂ©ritĂ©.

Collaborations

ComposĂ© de six voix d’hommes, ce chƓur se caractĂ©rise par une inventivitĂ© toujours renouvelĂ©e et une interprĂ©tation exigeante. Il perpĂ©tue la tradition orale insulaire mais est Ă©galement reconnu pour son exploration d’autres domaines du chant polyphonique, notamment Ă  travers des crĂ©ations d’Ɠuvres contemporaines. Le chemin parcouru en plus de trois dĂ©cennies est riche d’expĂ©riences et de rencontres qui nourrissent leurs crĂ©ations.

SollicitĂ©s comme interprĂštes par Bruno Coulais pour ses musiques de films (« Himalaya, l’enfance d’un chef », « Le peuple migrateur », « Don Juan », « Comme un aimant », etc.), ils s’aventurent dans des domaines plus inattendus, tels que le thĂ©Ăątre ou la danse. Ils collaborent avec le metteur en scĂšne Jean-Yves Lazennec pour « MĂ©dĂ©e » de SĂ©nĂšque. En danse contemporaine A FILETTA a participĂ© Ă  trois crĂ©ations du chorĂ©graphe Sidi Larbi Cherkaoui : « In memoriam », avec les Ballets de Monte Carlo, « Apocrifu », au ThĂ©Ăątre de la Monnaie Ă  Bruxelles, et « Puz/zle », crĂ©Ă© en Avignon en 2012.

Leurs derniĂšres crĂ©ations musicales sont issues, pour l’une, d’une commande du Festival de Saint Denis : « Di Corsica Riposu », « Requiem pour deux regards », pour une autre, d’une commande du Festival Île-de-France, avec la chanteuse libanaise Fadia Tomb El-Hage « Conversation(s) – Dialogue entre Orient et Occident » ; et enfin de la rencontre fructueuse avec le trompettiste de jazz Paolo Fresu et le bandonĂ©oniste Daniele di Bonaventura qui a dĂ©bouchĂ© sur les crĂ©ations de « Mistico Mediterraneo » et de « Danse mĂ©moire, danse », en avril 2014.

Ce qui singularise la dĂ©marche d’A FILETTA


  • Une proposition musicale contemporaine, issue d’une tradition orale trĂšs puissante, dont les chanteurs envisagent le prolongement par le biais d’une crĂ©ation exigeante et dĂ©complexĂ©e.

  • Un groupe qui, bien qu’étant solidement enracinĂ©, s’est ouvert Ă  beaucoup d’autres traditions mais aussi Ă  la diversitĂ© des genres : thĂ©Ăątre, cinĂ©ma, danse ; ce qui lui permet de produire de nombreux rĂ©pertoires et de collaborer Ă  diverses Ɠuvres.

  • Une aventure artistique ayant toujours privilĂ©giĂ© la recherche d’un vrai dĂ©veloppement de chacun sur le plan humain, ce qui a engendrĂ© une musique oĂč la notion de partage est centrale.

A FILETTA a Ă©tĂ© programmé 

À Paris : Salle Pleyel, ThĂ©Ăątre des Bouffes du Nord, ThĂ©Ăątre de la Ville, Institut du Monde Arabe, Le Trianon, CitĂ© de la Musique, Cour Marly du MusĂ©e du Louvre, l’Alhambra, Eglise de St Germain-des-PrĂ©s, Petit Palais…

En France : Grand ThĂ©Ăątre de Bretagne, OpĂ©ra de Lille, L’Arsenal Ă  Metz, ChĂąteauvallon, La Coursive Ă  La Rochelle, ThĂ©Ăątre National de Nice, La Filature Ă  Mulhouse, Festival d’Avignon, Festival de Marseille, Les Suds Ă  Arles, Festival d’Ambronay, Festival d’Aix-en-Provence, Festival Berlioz, Festival de Saint-Denis, Festival d’Île-de-France, Festival de Radio-France Montpellier, ThĂ©Ăątres DĂ©partementaux de la RĂ©union, Europajazz, Jazz sous les Pommiers, Marciac


À l’étranger : ThĂ©Ăątre de la Monnaie (Bruxelles), De Singel (Anvers), Bunkamura Theatre (Tokyo), Fundação Centro Cultural de BelĂ©m (Lisbonne), Brighton Festival, Bergamo Jazz Festival, Gasteig (Münich), Düsseldorf Festival, Konsert & Kongress (Uppsala), Brave Festival (Wroclaw), Tanzman Festival (Lodz), Parco della Musica (Rome), Sadlers Wells (Londres), Basel Jazz Festival, ThĂ©Ăątre de la Villen de Luxembourg, Festival Grec (Barcelone), Baalbeck International, Festival and Byblos International Festival (Liban), Teatro Alfa (Sao Paulo), Festpillene I Bergen, Festival of Helsinki, Oslo World Music Festival, Förde Festival, Colours of Ostrava, Ring Ring Festival (Belgrade), Barbican Centre (Londres), Perth International Arts Festival (Australie), Ten Days on the Island (Tasmanie), Montreal International Jazz Festival (Canada), etc.

Inscrivez-vous Ă  notre newsletter mensuelle!

Et soyez le premier informé de nos activités

SceneOff. © 2019 Bruxelles, Belgium